3 juin - 18 décembre 1932, 3è gouvernement Herriot. Ministre et Président du conseil à plusieurs reprises, il mena une politique de rapprochement avec l'Italie et chercha dans la déflation une solution à la crise financière. Dormoy II22 juin 1937 - 18 janvier 1938, 3è gouvernement Chautemps. Chautemps V Suite et fin de mes chroniques consacrées à l’histoire de France. La mise en oeuvre de pouvoirs de crises : L'état d'urgence, en cas de péril imminent résultant d'atteinte grave à l'ordre public ou d'évènement présentant les caractères d'une calamité publique, étend les pouvoirs de … 7 juin 1935 - Directeur du cabinet de Jules Pams à l'Agriculture puis à l'Intérieur, élu député du cartel des gauches, il fut choisi par Herriot pour s'occuper auprès de lui des Affaires étrangères (1932). Le président de la République promulgue les lois (c'est à dire qu'il les rends exécutoire) grâce à l'article 10 de la constitution de la Vème République. Chautemps III19 juillet - 22 juillet 1926, 2è gouvernement Herriot. 14 novembre 1881 - 29 janvier 1882, gouvernement Gambetta. Le président de Gaulle démissionne après le rejet, par référendum, d'une révision de la constitution (qui prévoyait notamment une transformation radicale du rôle du Sénat et du mode d'élection des sénateurs). 30 mai - 25 juin 1894,Président du Conseil et ministre de l’Intérieur, 2è gouvernement Dupuy. Désireux de donner des gages aux radicaux et aux laïcs, Poincaré le nomma à l'Intérieur dans son premier gouvernement. Schrameck II29 octobre - 28 novembre 1925, 3è gouvernement Painlevé. 13 octobre 1934 - Docteur en droit. Dupuy, dit Charles-Dupuy III1er juillet 1894 - 25 janvier 1895,président du Conseil et ministre de l’ Intérieur. Très proche de Caillaux, il fut considéré comme le meilleur représentant de la politique financière de ce dernier. La Troisième République, ou III e République, est le régime républicain en vigueur en France de septembre 1870 à juillet 1940, soit pendant presque 70 ans, le premier à s'imposer en France dans la durée depuis 1789.En effet, la France a expérimenté, en 80 ans, sept régimes politiques : trois monarchies constitutionnelles, deux républiques et deux empires. 13 septembre 1882 - 28 janvier 1883, 2 e gouvernement Duclerc. 14 mars 1906 - Médecin, il entra dans la carrière politique au lendemain du 4 septembre 1870 et devint maire du XVIIIe arrondissement de Paris. 29 octobre 1925 -. Deshayes de Marcère III4 février 1879 -  mars 1879, gouvernement Waddington. La monarchie absolue dura du 14 mai 1610 au 4 septembre 1791, suivie de la monarchie constitutionnelle qui se termina le 21 septembre 1792. Note :Commune de Paris du 26 mars au 22 mai 1871, pouvoir insurrectionnel limité à la ville de Paris pendant que le Gouvernement de Versailles est théoriquement souverain sur le reste du territoire (bien que de nombreuses Communes, similaires à la Commune de Paris, soient proclamées dans les villes de France). 24 juillet 1909 - Avocat et journaliste, il fut rédacteur à l'Humanité (créé en 1904), membre puis secrétaire général (1901) du parti socialiste français. Entrepreneur, professeur agrégé de droit, avocat, Constans est élu député de gauche en 1876. En 1935, appelé à la présidence du Conseil par Albert Lebrun, il réussit à réunir dans son gouvernement des personnalités souvent opposées. Fallières IV30 mai 1887 - 11 décembre 1887, 1 er gouvernement Rouvier. Monarchie féodale (3 juin 987 — 14 mai 1610), Monarchie absolue (1610—1791) puis constitutionnelle (1791—1792), Premier Empire (18 mai 1804 — 14 avril 1814), Première Restauration (6 avril 1814 — 20 mars 1815), Les Cent-Jours (20 mars 1815 — 7 juillet 1815), Seconde Restauration (8 juillet 1815 — 2 août 1830), Monarchie de Juillet (9 août 1830 — 24 février 1848), Second Empire (2 décembre 1852 — 4 septembre 1870). 27 juin 1940 - Chirurgien dentiste de formation, après avoir appartenu à la SFIO, il fonda avec Déat, le Parti socialiste de France en 1933. 29 juillet - 3 novembre 1929, 11è gouvernement Briand. Le président Pompidou meurt d'une longue maladie (, Historique des gouvernements de la France, Ministère Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, Ministère Armand du Plessis de Richelieu (1), Armand Emmanuel du Plessis, duc de Richelieu, Ministère Armand du Plessis de Richelieu (2), Ministère Casimir de Rochechouart de Mortemart, Casimir de Rochechouart, duc de Mortemart, Ministère nommé par la commission municipale de Paris, Premier ministère du règne de Louis-Philippe Ier, Gouvernement Nicolas Jean-de-Dieu Soult (1), Gouvernement Étienne Maurice, Comte Gérard, Gouvernement Édouard-Adolphe Mortier, duc de Trévise, Gouvernement Nicolas Jean-de-Dieu Soult (2), Gouvernement Nicolas Jean-de-Dieu Soult (3), Gouvernement Louis-Napoléon Bonaparte (Dernier ministère), Gouvernement Louis-Napoléon Bonaparte (1), Gouvernement Louis-Napoléon Bonaparte (2), Gouvernement Louis-Napoléon Bonaparte (3), Gouvernement Louis-Napoléon Bonaparte (4), Charles Cousin-Montauban, comte de Palikao, Section française de l'Internationale ouvrière, Comité français de la Libération nationale, Commission gouvernementale de Sigmaringen, Assemblée consultative provisoire de Paris, Gouvernement provisoire de la République française, Président de l'Assemblée nationale consultative, Président de l'Assemblée nationale constituante, Union démocratique et socialiste de la Résistance, Centre national des indépendants et paysans, Les présidents de la République depuis 1848, http://www.elysee.fr/president/la-presidence/les-presidents-depuis-1848/histoire-des-presidents-de-la-republique/les-anciens-presidents-de-la-republique.483.html, http://www.elysee.fr/president/la-presidence/les-presidents-depuis-1848/histoire-des-presidents-de-la-republique/alain-poher-1909-1996.5329.html, http://www.elysee.fr/president/la-presidence/les-presidents-depuis-1848/histoire-des-presidents-de-la-republique/valery-giscard-d-estaing-1926.5316.html, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Liste_des_gouvernements_de_la_France&oldid=176669683, Portail:Politique française/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Le chef du gouvernement est chef de l'exécutif de facto, Des députés républicains instaurent ce gouvernement qui met fin à la, Le président du gouvernement est chef de l'exécutif, Pétain refuse d’exercer ses fonctions et de participer aux activités de la commission, Note : de 1940 à 1947, la fonction présidentielle est, Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé «. Le jour de la mobilisation générale, le président de la République signe le décret de l'état de siège (2 août 1914). Ministre des Travaux publics en 1894, il obtint l'Intérieur deux ans après. Partie I: La seconde République et ses avancées démocratiques. Membre du parti populaire français de Doriot, il fut appelé par Darlan comme secrétaire d'État à la production industrielle, pour développer avec d'autres jeunes technocrates une économie organisée et nationalisée. Qu’elle abroge l’article 89 de la Constitution de 1958, et s’en excuse. 14 juin 1924 - Fils d'un ancien député et ancien ministre, il appartenait à une famille de notables de tradition républicaine. Opposé au choix de l'armistice, il se met au service du général de Gaulle qui le désigne représentant officieux de la France Libre à Washington. Il participa à la journée révolutionnaire du 4 septembre et à la mise en place du gouvernement de la défense nationale. Il eut la charge de l'Intérieur d'abord comme commissaire du Comité français de Libération nationale puis comme ministre dans le Gouvernement provisoire. Sénateur (1902), il fut nommé ministre de l'Intérieur dans le cabinet Sarrien avant de devenir lui-même président du Conseil en octobre 1906. 17 avril 1925 - chef de cabinet du préfet de police de Paris à 27 ans, préfet à 33 ans, gouverneur général de Madagascar puis sénateur de la gauche radical en 1920, il se fit remarquer par ses interventions comme rapporteur du budget de l'Intérieur. Il peut également dissoudre la Chambre des députés, mais la dissolution ne sera employée qu’une seule fois sous la IIIe République, en 1877. 22 mai - 20 juillet 1874, gouvernement Cissey. Il fut assisté de secrétaires d'Etat (Lemoine - 1943; Darnand 1944). Ministre d'Etat et vice-président du conseil, il fut toutefois écarté du pouvoir en décembre 1940. Docteur en droit, puis, bâtonnier de l'Ordre des avocats du barreau de Montauban, Selves devient préfet de la Seine de 1896 à 1911. Goblet II Sarrien II12 décembre 1887 - 3 avril 1888, 1 er gouvernement Tirard. Après le départ de Gambetta pour Tours puis Bordeaux, l'intérim du ministère de l'Intérieur fut assuré pa… L'absence de consensus originel Le rétablissement de la République dans la France libérée en 1944, avait été suivi d'un débat constitutionnel passionné, ( 2 assemblées constituantes et 3 référendums ). Deshayes de Marcère II13 décembre 1877 - 4 février 1879, 5è gouvernement Dufaure. La Troisième République fut stricto sensu le régime politique de la France de 1875 à 1940. 1er mars - 16 mars 1890, 2è gouvernement Tirard. 2 mars 1911 - Avocat, député, il commença sa carrière ministérielle comme ministre de la justice (1899). Malvy VI20 mars - 31 août 1917, 5è gouvernement Ribot. 28 juillet 1942 - professeur d'économie, élu député SFIO en 1936, il rédigea un rapport sur la loi des quarante heure. Après la défaite de 1870, l'installation de la Troisième République n'est pas acquise d'emblée. Poincaré lui confie l'Intérieur en 1924, avant qu'il ne soit élu président du Sénat. 1871 En mai, signature de la paix avec l'Allemagne en contrepartie la France cède l'Alsace et la Lorraine.. Lorsque Laval devint vice-président du Conseil, il fut nommé par le maréchal Pétain dernier ministre de l'Intérieur de la IIIe République. 1. Au moment de l'armistice de juin 1940 auquel il contribua en ordonnant aux bâtiments français de cesser le combat, il accepta d'être ministre des Marines marchande et militaire dans le gouvernement Vichy (16 juin 1940). Il est désigné comme ministre de l'Intérieur en 1880. François Henri René Allain-Targé (1832-1902), 6 avril 1885. Malvy V12 décembre 1916 - 20 mars 1917, 6è gouvernement Briand. Dormoy III13 mars 1938 - 10 avril 1938, 2è gouvernement Blum. Ce document a été mis à jour le 27/08/2007 16 juin 1940 - Docteur en droit, auditeur au Conseil d'État, député socialiste de la Lozère (1928), il fut choisi par Pierre Laval pour s'occuper de l'enseignement technique (1931). Chef d'État-major général à la marine (1936), qu'il contribua à moderniser, il demanda et obtint en 1939 le rétablissement à son profit de la dignité d'amiral de la flotte. Docteur en droit, Léon Bourgeois entre en politique en 1888. Léon Gambetta est l'un des principaux personnages du gouvernement provisoire qui se met en place sous le nom de gouvernement de la Défense nationale. Élu à l'Assemblée constituante en 1848, il siège à droite. La dernière modification de cette page a été faite le 16 novembre 2020 à 20:44. 11 janvier 1893 - Avocat, directeur des Affaires criminelles au ministère de la Justice (1875) il fut élu à la chambre des députés comme républicain modéré (centre gauche 1878-1885), il prépara l'alliance franco-russe, comme ministre des Affaires étrangères (1890-1893). Briand III21 janvier - 18 février 1913, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Député radical socialiste (1929), élu maire de Tours dès 1919, il fut un membre actif du parti radical dirigé par Herriot. Il occupa ensuite les portefeuilles de la Marine marchande et du Travail. Député, Bouisson représente les Bouches-du-Rhône de 1909 à 1942. Il conserva cette fonction dans le Comité français de Libération nationale à Alger, ainsi que lors du remaniement "gouvernemental" de septembre 1943. Sous-catégories. Député radical d'Eure-et-Loir de 1910 à 1924, il prends notamment part aux débats de la proposition de loi tendant à fixer au 11 novembre la commémoration de la victoire. Candidat aux élections de 1869, auteur du programme de Belleville, il siégea au corps législatif avec la minorité républicaine qui prit position contre la guerre de 1870. Le Président de la République veille au respect de la Constitution. 21 mars 1939 - Journaliste, député radical en 1906, il fut nommé par Clemenceau commissaire au ravitaillement après la guerre de 1914, et fonda les restaurants populaires. Sous la 4ème République, la primauté du Chef du Gouvernement est reconnu. Dubief II18 février - 14 mars 1906, 3e gouvernement Rouvier. Ministre du Travail en 1938, il resta à son poste dans le cabinet Reynaud ; favorable à l'armistice, il fut choisi comme ministre de l'Intérieur dans le premier cabinet Pétain. 4 avril 1893 - Normalien et agrégé de philosophie, il fut élu député républicain en 1885. Il prend dans le cabinet Brisson le portefeuille des Postes et Télégraphes (1885), avant d'obtenir, dans le cabinet Freycinet, celui de l'Intérieur. Sarraut IV18 janvier 1938 - 12 mars 1938, 4ème gouvernement Chautemps. Il devint vice-président du Conseil avec le portefeuille de l'Intérieur et des Affaires étrangères et successeur désigné de Pétain après le renvoi de Laval (décembre 1940). C'est à ce poste qu'il se fit nommer dans le second et le troisième cabinets Painlevé. Dés le 31 août 1871, la loi Rivet donne à Thiers le titre de « Président de la république » (reconnaissance d’un état de fait).Thiers choisit dans la foulée les membres de son gouvernement. 16 novembre 1917 - avocat de grande culture, député radical originaire des Pyrénées-Orientales, il occupa le poste de ministre de l'Agriculture de 1911 à 1913. 26 janvier 1895 - Avocat, il fut élu député de la gauche républicaine en 1885. La Troisième République, ou III République, est le régime républicain en vigueur en France de septembre 1870 à juillet 1940, soit pendant presque 70 ans, le premier à s'imposer en France dans la durée depuis 1789. 29 avril 1896 -Député du centre droit en 1889, il devint président de l'Union de la jeunesse républicaine. 16 février 1941 - 18 juillet 1941. Selon André Siegfried dans son ouvrage, De la IIIe à la IVe République, « La IIIe République est née d'un compromis, la IVe est née d'une passion ». Document 1: Extraits de la constitution de la Vème République ARTICLE 5. Il accepte du Président Carnot la mission de constituer un cabinet et devient chef du nouveau ministère avec le portefeuille de l'Intérieur. Sarraut V10 avril 1938 - 20 mars 1940, 3è gouvernement Reynaud. Avocat, membre de la SFIO, Le Troquer est député socialiste de la Seine de 1936 à 1942, puis de 1946 à 1958. Créée sous le règne d'une majorité parlementaire conservatrice, plutôt monarchiste et bonapartiste, elle va perdurer pendant près de soixante dix ans, sans véritable Constitution. Il entre au gouvernement comme sous-secrétaire d'Etat à l'Intérieur (mars 1876), puis comme ministre de l'Intérieur. Il peut soumettre au referundum un projet de loi (sur l'organisation des pouvoirs publics ou des réformes économiques et sociales) grâce à l'article 11 de la … Thèmes abordés. 4 juin 1936 - Alors qu'il était député socialiste (1928-1936) et maire de Lille, Léon Blum le nomma ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de Front populaire.